© 2010 Laboratoire de génie de l’environnement

 

Accueil.Les chercheurs.Les étudiants.Les publications.Le soutien à la recherche.Intranet.

Professeur adjoint

Formation

B.Sc.A., Université de Sherbrooke (Canada), 2002

DEA, Université Catholique de Louvain (Belgique), 2005

Ph.D., (Cotutelle), Université de Sherbrooke (Canada) et Université Catholique de Louvain (Belgique), 2008

Courriel : Hubert.Cabana@USherbrooke.ca

Téléphone: 819-821-8000 poste 65457

Bureau : C2-2046

Mon programme de recherche porte sur le développement de bioprocédés voués à l’élimination de polluants émergents (PE) tels que des produits pharmaceutiques et des plastifiants. Pour ce faire, il a comme objectifs spécifiques :

1) d'acquérir des connaissances fondamentales sur la présence PE dans l'environnement et de déterminer les interactions entre ces composés et les microorganismes présents,

2) d'utiliser des microorganismes sélectionnés pour bioéliminer ces PE,

3) de caractériser et d'utiliser les enzymes clés et de développer des catalyseurs enzymatiques insolubles pour éliminer ces composés et

4) de développer des bioprocédés voués à l'élimination de PE et à la production d'enzymes d'intérêt.

 

Formation de biocatalyseurs novateurs pour l’élimination de polluants émergents

 

Ce projet vise la stabilisation et l’insolubilisation d’enzymes ligninolytiques (ex : laccase, manganèse peroxydase, etc.) pour l’élimination continue de polluants émergents phénoliques (ex : bisphénol A, nonylphénol, etc.). Différentes approches seront utilisées, telles que la production d’agrégats d’enzymes réticulés (cross-linked enzyme aggregates, CLEAs) et l'immobilisation à la surface du chitosane pour former des biocatalyseurs insolubilisés présentant à la fois une grande activité et une bonne stabilité. Les propriétés de ces biocatalyseurs ainsi que leur capacité d'élimination de PE seront étudiées.

ÉTUDIANTS RECHERCHÉS : Génie biotechnologique, génie environnemental, génie civil, biologie, biochimie, chimie.

SEM de laccases de Trametes versicolor immobilisées à la surface du biopolymère chitosane

Microscopie électronique à balayage (SEM) d’ un  agrégat de laccases réticulé (CLEA)

Élimination in vivo de polluants émergents par des champignons responsables de la pourriture du bois

 

Ce projet permettra de démontrer le potentiel des champignons responsables de la pourriture du bois (wood rotting fungi, WRF) pour l'élimination de polluants émergents comme les substances perturbatrices du système endocrinien. Il élucidera les stratégies biochimiques utilisées par ces microorganismes pour la transformation de ces SPSEs: identification  d'enzymes clés (intra et extracellulaires) et de composés chimiques sécrétés par les WRF permettant cette transformation.

 

Différentes souches de WRF démontrant une bonne capacité d’élimination de différents contaminants environnementaux. A) Pleurotus ostreatus et B) Trametes versicolor.

 

Hubert Cabana, ing. jr, Ph.D..
Programme de recherche.
Les projets en cours.
Publications.